6 femmes qui font bouger l’Afrique dans le secteur des technologies

6 femmes qui font bouger l’Afrique dans l’univers de la tech

Le numérique est partout ! Dans tous les secteurs de l’économie, en passant par la communication, l’industrie, la sécurité et autres domaines, les technologies numériques réinventent de plus en plus notre société. Bien qu’étant un secteur qui résiste vaillamment à la féminisation, plusieurs femmes africaines y excellent de manières remarquables. Dans cet article nous parlerons de 06 femmes qui font bouger l’Afrique dans l’univers des nouvelles technologies.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou

6 femmes qui font bouger l’Afrique dans l’univers de la tech

Actuelle ministre de l’Économie numérique et de la Communication du Bénin à seulement 34 ans, Aurélie Adam Soulé Zoumarou est l’une des figures emblématiques de réussite féminine. Ayant obtenu son baccalauréat en 2001 au lycée Mathieu Bouké de Parakou, elle part ensuite en France où elle devient titulaire d’un diplôme en Télécom et management SudParis. Elle a également obtenu un certificat à la Maxwell School of Citizenship and Public Affairs de Syracuse, en gestion des politiques publiques et leadership.

Aurélie, ancienne Yali, a mis en place depuis son arrivée au Ministère de l’Économie numérique et de la Communication des actions pour booster la tech world au Bénin. Elle a notamment initié la Benin Startup Week Tour pour dénicher les jeunes pousses capables de créer de la valeur ajoutée. Ce programme, dont ont bénéficié les acteurs du numérique des villes de Cotonou et Parakou, a connu un véritable succès pour sa première phase.

Ngozi Okonjo-Iweala

6 femmes qui font bouger l’Afrique dans l’univers de la techNée en 1954, Ngozi Okonjo-Iweala est diplômée en économie de l’université d’Harvard et de la Massachusetts Institute of Technology (MIT). Elle est l’une des pionnières de la lutte contre la corruption et la dette publique au Nigéria. Elle a été directrice de la Banque mondiale, ministre des Finances et ministre de l’Économie du Nigeria sous la présidence d’Olusegun Obasanjo au début des années 2000 et de Goodluck Jonathan (2011-2015).

Grande adepte des politiques de rigueur, Ngozi Okonjo-Iweala est une femme qui vise la transparence dans toutes ces opérations. C’est cette qualité qu’on lui connaît qui lui a value d’ailleurs son admission en juillet 2018 au conseil d’administration de Twitter où elle deviendra la deuxième femme noire parmi les 3 administratrices sur les 10 membres du conseil.

Edith Yah Brou

Edith Yah Brou est une blogueuse ivoirienne considérée comme l’une des figures technologiques les plus importantes de son pays. Née le 1er mars 1984 à Cocody, commune de la ville d’Abidjan, elle est une diplômée des sciences économiques et gestions de l’Université Félix Houphouët Boigny. Elle commença son parcours tout d’abord en 2009 avec son ONG Akendewa, qui mène des actions sociales grâce aux technologies et qu’elle cofonda avec 09 amis. Elle co-crée ensuite en 2011 Ayana, le premier webzine féminin de Côte d’Ivoire avec Amie Kouamé.

Elle fut, en outre, la présidente de l’association des blogueurs de Côte d’Ivoire et a été d’ailleurs classée  en 2015 par l’hebdomadaire Jeune Afrique parmi les 50 personnalités faisant bouger son pays.

Raodath Aminou

Née au Bénin, Raodath Aminou a étudié à l’école Montaigne où elle obtient son baccalauréat à l’âge de 16 ans avec une bourse d’excellence. Ce qui lui a permis de continuer ses études en France où elle obtient un diplôme d’ingénieur en management et système d’information à l’ISEP. À 21 ans, elle travaille dans la finance chez Rothschild Asset Management. Après 02 ans en CDI, elle décide de démissionner pour retourner aux bancs, dans une école d’ingénieurs polytechnique, la meilleure de France.

C’est au cours de cette deuxième formation qu’est née l’idée de création de sa propre boîte, Optimiam, une application mobile qui relie commerçant et client afin d’éviter le gaspillage des grandes surfaces. Ceci en proposant des offres promotionnelles sur certains produits. L’application connaît un grand succès à Paris, mais Raodath décide de se retirer 03 ans plus tard et revient au Bénin son pays natal où elle sert à travers ses actions à Sèmè City.

Haweya Mohamed

Haweya Mohamed est l’une des voix les plus connues de la tech africaine. À 40 ans, elle est la figure féminine à la tête d’Afrobytes, une place de marché qui connecte le monde de la tech africaine avec les écosystèmes « tech et business » du monde. Cofondatrice et directrice générale, elle a su développer avec grand succès l’une des places les plus en vue du moment.

Elle débute sa carrière dans l’univers des médias après ces 05 ans de langues étrangères à Jussieu où elle dirigera plus tard la direction communication de RTL. Mais dans sa conviction de changer le monde, elle décide de quitter son poste ; laissant derrière une position confortable pour une situation plus incertaine. En 2015, elle lance Afrobytes avec son associé qui en trois ans à peine est devenu une vraie entreprise qui tourne.

Jeanne Sissoko-Zézé

Visage très connu du monde de la finance en Côte d’Ivoire, Jeanne Sissoko Zézé est l’une des femmes entrepreneurs les plus connues de son pays. Mariée depuis 15 ans, mère de 02 filles et directrice de deux entreprises, elle est l’exemple parfait de femmes multitâches ayant su concilier vie familiale et professionnelle. Elle a d’abord travaillé une dizaine d’années dans la filiale d’une banque anglaise au sein du département des marchés financiers. En 2016, elle quitte son poste confortable de Directrice des Ventes-Marchés financiers pour créer son cabinet Reflet Consulting.

Elle dirige aujourd’hui deux entreprises :

  • Reflet Consulting, spécialisée en développement d’image de marque entreprise (Corporate Branding) et développement de marque personnel (Personal Branding)
  • Blueprint SA, spécialisée en construction immobilière haut standing.

Si comme nous, ces femmes vous inspirent également, inscrivez-vous à notre programme Hack Her_ pour acquérir de solides connaissances en entrepreneuriat numérique.

Date limite des inscriptions : 10 septembre 2018

 

 

Crédits photos :

https://fr.m.wikipedia.org/

https://www.rtl.fr/girls/identites/avec-optimiam-raodath-aminou-vous-transforme-en-pro-de-l-anti-gaspi-7787762087

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.